Aromathérapie

YogEssence

Naturopathie, Aromathérapie et Yoga

Aromathérapie

Qu'est ce que l'Aromathérapie ?

 

L’aromathérapie est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes appellées Huiles essentielles.

 

C’est une “biochimio-thérapie” naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent.

 

 

 

Elle recourt à une méthodologie rigoureuse qui s’inspire de données scientifiques solides confirmées tant par la clinique que par le laboratoire. C’est une thérapeutique naturelle de qualité supérieure, d’une prodigieuse efficacité et qui complète très bien toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.

 

Un grand aromathérapeute disait que l’aromathérapie scientifique rend “…l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant…”.

 

Parallèlement, l’huile essentielle est toujours vibration et donc énergie. L’acupuncteur, le réflexologue, le thérapeute ayurvédique ne s’y sont pas trompés. Elles leur apportent un effet de levier impressionnant.

 

Aromathérapie Holistique:

 

“Les plantes ont toujours servi

l’être humain. Elles l’ont nourri,

abrité et soigné. Les vertus médicinales des plantes sont issues de la sagesse de la terre combinée à celle de l’Univers”

Dr. Malte Hozzel

 

Les huiles Essentielles sont le nectar subtile des plantes odorantes don't le pouvoir n’a pas fini de nous surprendre et de nous élever. Depuis quelques années, l’éveil global des sociétés inquiètes des effets secondaires de la chimie et soucieuses de renouer avec des valeurs de vie saine et naturelle, ont enfin réouvert les portes magiques de l’Aromathérapie.

 

C’est au siècle dernier, que les expérience remarquables de René-Maurice Gattefossé, suivies de celles du Docteur Jean Valnet avec les Huiles Essentielles ont attiré l’attention scientifique moderne. Et pourtant, l’Aromathérapie, cette alchimie exquise des Huiles Essentielles existe depuis plus de 5000 ans. Pendant des millénaires et dans toutes les grande traditions du monde, les hommes ont utilisé les huiles essentielles à des fins divers et parfois oubliées: en cuisine, en parfumerie, en cosmétique, en médecine, dans des massages ou pour des rituels spirituels.

Avec l’apparition au siècle dernier des traitements chimiques de la pharmacie moderne, les vertues thérapeutiques des plantes et l’ensemble des médecines traditionnelles complémentaires d’ailleurs, ont été occultées, delaissées et souvent oubliées.

 

Notre modernité qui prône enfin un juste retour vers la nature et ses mille et une propriétés, a remis sur le devant de la scène médicale et scientifique l’aromathérapie comme un outil phyto-allopathique à part entière.

D’un point de vue biochimique, les huiles essentielles sont en effet d’une efficacité sans pareil, tant en prévention que dans le traitement ou le soutien de pathologies existantes et sans les effets secondaires ou de résistance que peuvent présenter les médicaments actuels.

 

L’usage médical de l’Aromathérapie est réservé aux professionnels compétents qui connaissent les propriétés et les dangers de la puissance des Huiles Essentielles.

 

Cet usage scientifique de ce que la Nature nous offre apporte de remarquables solutions aux maux physiologiques divers et grandissants de nos sociétés modernes, mais l’allopathisation de l’Aromathérapie passe sous silence l’apsect global de la plante, son totum et l’apect vibratoire qui l’accompagne.

Les Huiles essentielles ont bien d’autres propriétés encore que celle de “guerir” notre corps physique. Elles agissent aussi sur notre sytsème hormonale, sur notre état psycho-émotionnel et spirituel. Elles parlent à nos sens, nos corps subtiles et aux centres énergétiques qui nous animent.

 

“Parmi nos cinq sens, c’est certainement l’odorat qui nous transmet la meilleure impression de l’éternité”

Salvador Dali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les traditions du monde considéraient les huiles essentielles comme “l’âme et l’esprit des plantes”. Elles étaient percues comme précieuses et utilisées par les Chamans, prêtres et guérrisseurs dans un respect céleste.

 

C’est cet aspect holistique de la plante et de l’homme que l’on retrouve dans l’Ayurvéda et dans toutes les grandes médecines traditionnelles, qui m’a conduit à l’aromathérapie comme une des thérapeutiques les plus puissantes et les plus efficacement profonde qui soit

 

 

 

 

.

 

 

 

“ Celui qui trouve sa satisfaction dans la connaissance et qui, imperturbable et maître de ses sens, tient pour égaux la motte de terre, la pierre et l’or, on dit qu’il est uni au Soi”

Bhagavad Gîtâ, Mahâbhârata

 

Inspiré par les aspects physiques de la plante, sa forme, ses formes, sa texture, sa couleur, la partie utilisées pour extraire l’huile Essentielle, sa senteur, le lieu de culture… l’Aromatologue entend avant tout en écho le Soi qui nécessite la précieuse substance.

 

Les deux approches de l’Aromathérapie, scientifique et énergétique, en font un outil extrêmement complet qui réuni Orient et Occident, physiologie et spiritualité pour permettre une action Holistique engageant tous les plans de l’être et résoudre tous les maux de l’être.

 

Ainsi, les huiles essentielles contenant des phénols (biochimie), comme la Cannelle de Chine ou le clou de girofle, sont fortement bactéricides. Elles sont aussi à hautes doses ou mal administrées, dermaucaustiques et hepatotoxiques. Energétiquement, ce sont encore des huiles “chauffantes”. Elles appotent énergie vitale et puissance, activent l’élément feu et le premier Chakra, le Chakra racine.

 

Cette vision globale mêlant les deux approches de l’aromathérapie permet de mieux servir la santé qui ne saurait être autre qu’holistique, et le bien-être général.

 

 

Les Huiles Essentielles:

 

« Pour faire vibrer les cordes du cœur, les odeurs sont plus sûres que ce que l’on voit ou ce que l’on entend. »

(R. Kipling)

Une huile essentielle est l’âme de la plante aromatique. C’est une substance odorante volatile produite par certaines plantes et pouvant être extraite sous forme de liquide.

Bien qu'on les appelle huiles, ces substances ne contiennent aucun corps gras : une goutte déposée sur un papier s'évaporera sans laisser de trace contrairement à une huile végétale.

 

Le règne végétal compte plusieurs centaines de milliers d'espèces et 4 000 d'entre elles fabriquent des essences aromatiques; toutefois, seulement quelques centaines le font en quantité suffisante pour qu'on puisse les extraire.

Aujourd'hui, l'extraction se fait surtout selon 3 procédés:

 

•Pression à froid, pour les zestes d’agrumes comme l’orange ou le citron;

 

•Extraction par solvant, dont le dioxyde de carbone, surtout pour les fleurs fragiles;

 

•Distillation à la vapeur, un procédé inventé au XIe siècle et le plus utilisé aujourd'hui.

 

•L’Enfleurage, pour les fleurs les plus délicates et fragiles;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des composés chimiques complexes

 

Une huile essentielle peut renfermer jusqu'à plusieurs centaines de sortes de molécules, chacune ayant des propriétés particulières (antiseptique, bactéricide, immunostimulante, décongestionnante, etc.). Les scientifiques regroupent ces molécules en plusieurs chémotypes ou « familles biochimiques » - cétones, esters, coumarines, phénols, monoterpénols, etc. -, en fonction de la similarité de leurs propriétés.

De nombreuses huiles comprennent plus d'un chémotype. L’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea), par exemple, contient 250 molécules différentes, dont 75 % issues de la famille des esters, et 15 % de celle des monoterpénols. Les molécules travaillent en synergie, ce qui explique la polyvalence des huiles essentielles et leur vaste spectre d'action. Une fois que l'on connaît les propriétés des chémotypes ainsi que leur concentration dans une huile essentielle, on peut déterminer quels seront les effets de celle-ci, bienfaisants ou dangereux.

 

Les propriétés des huiles essentielles sont globalement :


•- antiseptiques, voire antibiotiques, c'est-à-dire qu'elles détruisent les micro organismes, ou tout au moins elles inhibent leur croissance


• - antivirales


• - anti-inflammatoires


• - cicatrisantes et régénératrices cellulaires


• - mucolytiques : elles facilitent la liquéfaction des mucosités et des glaires

• - expectorantes


• - stimulantes, fortifiantes, excitantes


• - antispasmodiques : elles agissent au niveau du système nerveux en aidant à 
éliminer les tensions, le stress et les spasmes

- anti-allergiques

- Psycho-émotionnelles

 

Mode d’utilisation:

Les modes d'utilisation des huiles essentielles sont très diverses et le thérapeute averti est le plus apte à déterminer ce mode d’utilisation selon la personne qui se trouve en face dlui, selon l’huile essentielle don't il s’agit, selon la problématique à traiter…

 

- La Voie orale :

Nécessite une demande de conseil auprès d'un professionnel de santé.

 

- Application cutanée et massage :

Utilisation pure (réservée aux professionnels de santé) ou diluée.

 

- Bain aromatique :

Mélange dans un dispersant obligatoire.

 

 

 

 

 

- Diffusion atmosphérique :

A l'aide d'un diffuseur adapté ou sur un tissu ou un galet.

 

- Cuisine :

Une à 2 gouttes suffisent pour parfumer vos plats de façon originale et durable.

 

 

Le massage aux huiles essentielles

 

Le massage aux huiles essentielles est la voie royale de tous les traitements aromatiques.
Dans le massage aromatique, l'effet guérisseur du toucher est amplifié par les vertus des plantes. Les massages aux huiles essentielles sont pratiqués depuis l'antiquité. Parce qu'ils allient les bienfaits des massages eux-mêmes aux bienfaits des huiles essentielles, ils procurent, en fonction des huiles essentielles utilisées, détente, tonicité, soulagement, protection immunitaire, recentrage, relaxation, libération psycho- émotionnelle...

YogEssence / Paris- Marseille / contact@yogessence.com / 06 51 32 45 99

"Quand tous les nœuds du coeur et du corps sont dénoués, alors le mortel devient immortel"

Upanishad du Yoga

Copyright @ All Rights Reserved